Pleine Lune


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Irlande] Léprechaun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
solwen
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 1238
Age : 38
Localisation : près de Clermont Ferrand 63
Pratique ésotérique : Au gré de mes besoins
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: [Irlande] Léprechaun   Sam 18 Oct 2008, 23:01

LE LEPRECHAUN



En Irlande, on trouve sous les feuilles d'oseille et dans les haies le lépréchaun (prononcez "léprékôn"), une petite créature fort joyeuse qui travaille constamment à réparer une unique chaussure, mais jamais une paire.


Comme pour les autres représentants du petit peuple, il s'agit de le découvrir avant qu'il vous remarque. Il est alors plutôt enclin à vous apporter son aide et pourra même conduire celui qui l'a ainsi découvert vers un trésor profondément dissimulé. Mais il faut constamment vous tenir sur vos gardes, car il est rusé et malin et il disparaît avant même que l'on ait le temps de dire ouf.

carré jaune carré jaune


Une vieille légende irlandaise fait état d'un jeune garçon qui était si pauvre qu'il en était presque réduit à mendier et il gagnait de quoi assurer sa maigre subsistance en poussant des voitures chargées de tourbe. Il était calme et tout à fait introverti et les cancans disait même de lui qu'il était un être un peu monstrueux. Cependant, il adorait les livres par-dessus tout et lisait tant que ses conditions précaires l'autorisaient à le faire.
C'est ainsi que, dans un très vieux livre, il entendit parler des lépréchauns. Il lut qu'ils savaient toujours où se trouvait enterré de l'or. Avec de l'or on pouvait en effet acheter des livres et c'est ainsi qu'il il se mit à la recherche d'un lépréchaun.



carré jaune carré jaune


Avec grande concentration, il tendit l'oreille pendant de longs jours pour savoir s'il n'entendait pas le son d'un marteau résonner dessous une haie. Et, un beau soir, au coucher du soleil, il aperçut effectivement un lépréchaun sous une feuille d'oseille. Il se glissa subrepticement derrière lui, le saisit par le col et le menaça de ne pas le lâcher avant qu'il lui ait indiqué une cachette où de l'or était dissimulé. "Il n'y a aucune raison d'user de violence pour cela " lui dit la petite créature, "car nous sommes du même sang, toi et moi". Le jeune garçon était effectivement un nabot et il possédait des liens de parenté avec le petit peuple si bien que de la sorte, il avait droit à l'or.

carré jaune carré jaune


La petite créature le conduisit à un fort abandonné. Ils franchirent une porte ménagée dans une épaisse muraille, et pénétrèrent bientôt à l'intérieur. Le sol était littéralement couvert de pièces d'or. "Prends tout ce qu'il te faut, mais fais vite, car lorsque la porte se refermera, ce sera pour toujours." Lui dit le lépréchaun.

Le garçon ramassa rapidement tout ce qu'il pouvait porter et emporter et sortit avec l'or. Il s'apprêtait à y retourner pour en prendre davantage lorsque la porte se referma sur le fort avec un bruit violent. Le lépréchaun, quant à lui, avait également disparu.

Le jeune garçon déposa l'or dans une banque à Dublin et il se trouvait bien riche à présent. Il sut fort bien utiliser sa fortune et pendant toute sa vie il demeura un homme financièrement très à l'aise et qui avait en outre l'avantage d'être sage et fort savant. Ses descendants à leur tour restèrent jusqu'à ce jour comblés par la fortune.



Cette histoire présente une connotation nettement moralisatrice – le bien a été récompensé – même s'il s'agissait dans le présent cas d'un être un peu difforme.
Mais les lépréchauns sont hélas très rarement aussi généreux. La plupart du temps, ils ne pensent qu'à jouer des tours pendables aux humains, comme le montre par exemple cette histoire.



Un lépréchaun dévoila un jour à un brave paysan que sous une certaine touffe de séneçon se trouvant dans son champs, il trouverait l'or qui y était enfoui. Le paysan qui n'avait pas de bêche sous la main s'en retourna chez lui pour en chercher une, mais comme il était tout de même très malin, afin de pouvoir reconnaître la plante, il la marqua d'une jarretière rouge. Qu'on ne se pose pas la question de savoir si tous les paysans irlandais ont toujours une jarretière et qui plus est une jarretière rouge dans leur poche lorsqu'ils sont aux champs. Quoiqu'il en soit, lorsqu'il revint muni de sa bêche, à chaque touffe de séneçon était attachée une jarretière rouge. Le lépréchaun quant à lui avait bien entendu disparu.


Après le travail de la journée, les lépréchauns adorent s'amuser. On les appelle alors Clurichaun (prononcez "clourékôn"). Ils visitent à ce moment les caves à vin où ils font grandes libations. Ils se mettent ensuite à chevaucher un mouton ou un chien de berger dans la lumière blafarde de la lune.
Mais que l'on se rassure, les caves sont une chose très rare en Irlande et les caves à vin encore plus…

A voir : les films "d'horreur" très hilarants (avis perso) nommés Léprechaun tout simplement ! tongue

Ps : J'ai des photos d'un vrai Léprechaun, avec deux membres de ce forum ,mais elle sera donnée contre pièces d'or tongue
Source : Irishsession.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Irlande] Léprechaun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IRLANDE] Héraldique irlandaise
» Les Conquêtes de l’Irlande
» l'Archéologie en Irlande
» STOP aux cruelles courses de lièvres en Irlande du Nord !!!
» Découverte d'un psautier en Irlande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleine Lune :: Mystères et légendes :: Mystères et légendes du Monde-
Sauter vers: