Pleine Lune


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Canneberge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
solwen
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1238
Age : 39
Localisation : près de Clermont Ferrand 63
Pratique ésotérique : Au gré de mes besoins
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Canneberge   Jeu 20 Sep 2007, 18:21

LA CANNEBERGE ( ou CRANBERRY)




Noms communs : Canneberge, airelle canneberge, airelle à gros fruits, atoca, ataca.

Noms botaniques : Vaccinium macrocarpon, Vaccinium oxyccocos, famille des éricacées.

Nom anglais : Cranberry.

Partie utilisée : Le fruit (airelle) et son jus.

Habitat et origine : Arbuste à feuilles persistantes qui pousse dans les tourbières de l'Amérique du Nord (Vaccinium macrocarpon et en Europe Vaccinium oxyccocos).

Historique :

Les Amérindiens employaient la canneberge pour prévenir et traiter les infections des voies urinaires, ainsi que pour soigner divers troubles du système digestif, du foie, des reins et du sang. Les baies ont aussi été utilisées pour prévenir et soigner le scorbut et, en cataplasme, pour le traitement des blessures cutanées. Cependant, avant tout, la canneberge servait à la préparation du pemmican, un aliment de longue conservation qui renfermait également de la viande séchée et du gras animal. Le nom atoca (ou ataca) qu'on utilise au Québec, spécialement pour désigner la gelée de canneberge servie avec la dinde, nous vient des Iroquoiens. La canneberge fut rapidement adoptée par les Européens venus coloniser l'Amérique du Nord, tant pour ses propriétés médicinales que pour ses usages culinaires.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Dès le milieu du XIXe siècle, des médecins allemands contribuèrent à répandre dans le monde moderne l'usage médicinal de la canneberge pour prévenir et traiter l’infection urinaire, usage qui fut délaissé après la Deuxième Guerre mondiale, lorsque les antibiotiques de synthèse devinrent chose commune. On a cependant recommencé à s'intéresser aux vertus médicinales de ces baies dans les années 1960.

Principes actifs et composants de la Canneberge
:

Flavonoïdes. La canneberge renferme différents types de flavonoïdes, de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diverses maladies liées au vieillissement. Les trois principales classes de flavonoïdes des canneberges sont les anthocyanines (responsables de la coloration rouge), les flavonols et les proanthocyanines.

La capacité antioxydante de la canneberge fait désormais l’unanimité auprès de la communauté scientifique. La mesure de son activité antioxydante a permis de la classer bonne première parmi onze fruits, dont la pomme, le raisin rouge, la fraise, le pamplemousse et la pêche1. De plus, elle a été identifiée comme étant le fruit contenant la quantité la plus élevée de composés phénoliques (dont font partie les flavonoïdes) parmi une liste de vingt fruits reconnus antioxydants.

Dans quels cas prendre de la canneberge


La Canneberge est réputée pour le traitement des infections urinaires chez la femme, et pourrait empêcher ses récidives

Elle est également conseillée dans le traitement des troubles cardio vasculaires

Utilisation et posologie
:

* Boire de 250 ml à 500 ml par jour de cocktail de canneberge ou prendre, deux fois par jour, l'équivalent de 300 mg à 400 mg d'extrait solide sous la forme de capsules ou de comprimés. On peut également consommer les fruits frais ou congelés à raison de 125 ml à 250 ml par jour.

On trouve dans le commerce des « cocktails » de canneberge qui renferment de 26 % à 33 % de jus, le reste étant constitué d'eau et de sucre ou de fructose. Outre les capsules ou comprimés composés de jus déshydraté, ce sont des boissons de ce type qu'on a le plus souvent employées au cours des essais cliniques.

Quelle que soit la forme, on conseille généralement de prendre le produit de canneberge juste avant les repas ou deux heures après avoir mangé. Il est aussi important de boire beaucoup d'eau, particulièrement si l’on prend des capsules ou comprimés composés de jus déshydraté.




Source : passportsanté.net, wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Canneberge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les canneberges (atocas)
» Cranberries!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleine Lune :: Les sciences curatives :: Herboristerie-
Sauter vers: